L’improvisation théâtrale est une « écriture spontanée » contrairement au « théâtre de texte » où, pour le comédien, sont préalablement connus le lieu, les personnages, l’atmosphère et les dialogues. En improvisation, tout se fait en même temps : l’acteur est sans filet.
Cela nécessite un certain savoir-faire, sans employer le mot « technique », car il n’y a pas de recette magique, mais plutôt un parcours d’apprentissage qui permette à l’improvisateur une plus grande liberté de jeu. Qu’il s’agisse d’initiation ou de perfectionnement à l’improvisation, ce sont donc les mêmes qualités qu’il faut développer. Notre ambition est de maintenir un équilibre entre plaisir et exigence qui permette à chacun d’évoluer à son rythme.

Renseignez-vous pratiqueamateur@impro-lyon.com

LES STAGES

stages initiation / stages thématiques

LES FABRIK'

groupes d'improvisateurs amateurs adultes

On ne s’improvise pas improvisateur !

« Nous valorisons la dimension théâtrale plus que la performance ou le développement personnel. »

Il s’agira donc d’apprendre…

… à écouter Accepter de faire le vide en soi et autour de soi pour apprendre à être attentif (sans écoute de soi et des autres, l’impro ne peut exister).
… à « se risquer à » L’improvisation ne peut être une pédagogie du modèle mais un travail de création s’inscrivant dans la proposition concrète et le risque. Ce risque se prend toujours dans le souci de respecter les individus et de ne jamais les mettre en péril (physique ou psychologique).
…l’espace et les espaces Comment se placer, occuper l’espace, et comment faire vivre un espace sans décor et sans accessoire.
…à connaître son corps,  sa voix pour mieux s’en servir
…à développer sa sensibilité  Par conséquent accepter d’avoir des émotions et de les partager.
…à travailler son imaginaire Créer des « autrement », des « ailleurs »…
…à se regarder, s’écouter, se connaître mais aussi regarder, écouter et connaître le monde autour de soi. Développer cette réceptivité que chacun possède. Sans les autres, nos propositions restent vaines. Il faut donc apprendre aussi à avoir une vision non hiérarchisée du groupe où chaque individu peut s’exprimer tel qu’il est, tout en laissant les autres s’exprimer tels qu’ils sont, sans jugement, ni comparaison. A partir de là, rechercher une mise en œuvre d’expression commune.
… la rigueur S’investir dans le travail, être concentré, éviter les « ficelles ».
… à développer sa réactivité Laisser vivre sa spontanéité, être à même de réagir à toutes les propositions, en les intégrant.
… différentes formes de langage Si le théâtre, et donc l’improvisation, est un art du langage, il est bien celui d’un langage multiple. Celui du geste, de la parole, du rythme,de l’espace. Ces modes d’expression se retrouvent d’une manière simultanée.

 

Enfin n’oublions pas le plus important, se faire plaisir !

Le plaisir que ressent le spectateur devant un spectacle d’improvisation provient surtout du plaisir qu’ont les acteurs à jouer.