Compagnie professionnelle de théâtre d’improvisation fondée en 1991, la LILY, Ligue d’impro lyonnaise, regroupe des comédiens et comédiennes aux compétences artistiques complémentaires qui permettent à la compagnie de s’aventurer sur tous les terrains de jeu de l’improvisation.

La Ligue d’impro lyonnaise organise régulièrement des rendez-vous « grand format » avec les célèbres Matchs d’impro internationaux au Transbordeur, avec la présence d’équipes renommées (Équipe de France Championne du Monde 2015, la référence québécoise LNI, la médiatique équipe d’HeroCorp…).

 


Elle crée parallèlement des spectacles originaux dont certains sont spécifiquement destinés au jeune public tels que Tu dors ? ou Impro’minots.
Depuis quelques années, la Lily axe majoritairement son travail de création autour des formes à code d’auteurs, avec ses pièces On purge Feydeau, Un livre une Impro  ou encore Shakespeare or not Shakespeare ; ou à code de réalisateurs, avec Pioche !, PopCorn ou CinemaScoop.

 

 

La Lily conçoit et réalise chaque saison 70 à 80 interventions théâtrales spécifiques à la demande des entreprises, des collectivités, des écoles et des associations.
Enfin, la compagnie poursuit et approfondi son travail avec les amateurs, en proposant stages et atelier ou encore en menant diverses actions culturelles en milieu scolaire.
Avec près de 15 000 spectateurs par saison, la LILY met l’expérience technique théâtrale des comédiens au service de l’inventivité et de la création spontanée.

 

Tous nos spectacles ont un point commun : c’est à partir de votre imaginaire que les comédiens improvisent.

 

Plus que sur la seule performance de l’acteur ou la punch line, traditionnellement attendues en improvisation, la Lily axe son travail sur la dimension théâtrale – l’acteur étant au service de l’impro et non pas l’inverse, et tend vers ce qu’on pourrait appeler aujourd’hui une écriture de plateau en direct.
L’improvisation peut se faire partout ou presque car elle repose essentiellement sur le travail des comédiens. Nous aimons jouer dans tous types de lieu. Nos scénographies sont souvent minimales, car on veut pouvoir tout imaginer. L’improvisateur peut donner à voir des choses qui n’existent pas, il y a de la magie là-dedans…
Tout cela fait de l’improvisation un art populaire au sens noble du terme, qui voit des publics bigarrés ; son apparente simplicité le rend très accessible et fédérateur.

 

Et nous sommes particulièrement attachés à cette ambition de créer des spectacles populaires et exigeants.

lily-cinemascoop-lavoir-public-2016-cc-anotherdaychris_83

L’IMPROVISATION, UN ART EN RÉSONANCE AVEC LE PRÉSENT

Art de la scène millénaire, l’improvisation est une forme théâtrale à part entière, explorée comme une fin en soi : l’écriture, la mise en scène, le jeu se font en direct.
L’improvisation s’inscrit dans le présent, dans l’instant T, tout ce qui est dit ou joué par un acteur devient « écrit », les comédiens doivent l’intégrer, composer avec. De la même manière, la réaction d’un spectateur ou un bruit inattendu peuvent devenir des éléments de l’improvisation.
La part de la relation au spectateur est prépondérante. Le public est à priori en empathie avec l’improvisateur, il a conscience du risque qu’il partage en étant convié à cette création en cours, il est pris dans ce moment unique qui ne se ferait pas sans lui.

 

« Je vous accorderai que nous n’utiliserons probablement jamais aussi habilement les mots que les auteurs. Mais nous pouvons créer les mêmes niveaux de comédie, de tension, de douleur et de joie. En improvisant, nous travaillons sans filet. Si deux personnages se rencontrent en duel, aucun des acteurs ne sait qui en sortira vainqueur.»
Carol HAZENFELD,
À propos de « Acting on Impulse : The Art of Making Improv Theater »
Les comédiens